Accueil
Compte ■
Annonces ■
Messagerie ■





La monnaie libre Ğ1 s'appelle la June.
Mise à jour 14/11/2019



Pratiquement :

Il ne faut pas perdre de vue que la monnaie libre Ğ1 n'est qu'une expérience.

La monnaie libre Ğ1 n'est pas une monnaie créée par la dette et le travail, comme l'€uro et les autres monnaies d'état. C'est un paradigme inhabituel, une vision de l’économie différente.

La monnaie libre Ğ1 permet de vendre et d'acheter des biens et/ou des services sans passer par la monnaie €uro ni par le troc qui est difficile à mettre en place quand il y a une grande différence de prix.

Pour bien assimiler l'utilisation pratique de la monnaie libre Ğ1, il faut garder à l'esprit qu'il y a deux phases successives et distinctes :



Première phase

Création gratuite d'un compte "portefeuille" sur un des sites Cesium, Silkaj ou Sakia.
Ce compte de base s'assimile à un compte courant.

Pour l'alimenter en Ğ1 il est impératif qu'un autre utilisateur fasse un virement sur votre compte :
► soit parceque vous lui avez vendu un bien ou un service,
► soit il vous fait un cadeau,
► soit il vous fait un prêt ...

Il n'est ni souhaitable, ni techniquement possible de transférer directement une autre monnaie (€ ou autre) vers ce compte, on ne vous demandera donc jamais de sortir votre carte bancaire ...

A partir du moment ou votre compte portefeuille est approvisionné, vous pouvez commencer à payer des biens ou des services achetés à d'autres utilisateurs en leur faisant des virements.

Il existe plusieurs sites d'annonces pour dénicher des biens ou des services payables en Ğ1 :

Ğnie (ce site)
Ğchange
Ğannonce
Communecter
Ğ1bien
Ğ1tarn
FaceBook Ğcoin




Seconde phase (facultative)

Création gratuite d'un compte "membre".

Ce compte est crédité quotidiennement d'une sorte de revenu de base (par création monétaire) appelé le Dividende Universel :

► Dividende car il s'agit d'une part de la quantité d'unités de monnaie nouvellement créée ce jour

► Universel car tous les individus vivants qui sont membres de la monnaie le co-créent (et le perçoivent)

Nous ne rentrerons pas ici dans les détails complexes, ceux qui désirent en savoir plus peuvent consulter les différents sites sur internet qui traitent du sujet (les moteurs de recherche regorgent d'explications) d'une manière politique, mathématique, idéologique, religieuse, philosophique, utopique, esthétique, métaphysique, théorique, éthique, abstraite, idéaliste, théorique, méthodologique, conventionnelle, monétaire, géographique, mondiale, écologique, sociale, aimable voire rigolarde ... Vous trouverez plus bas des pistes de réflexion.

Pour pouvoir créer un compte membre, il est nécessaire d'être parrainé par plusieurs autres membres qui font déjà partie de la 'toile de confiance'.

Pour faire physiquement connaissance de personnes déjà membres susceptibles de vous parrainer :
► soit vous en connaissez dans votre entourage,
► soit vous en croisez lors d'un échange de bien ou de service,
► vous pouvez également en rencontrer sur les marchés Ğ1 ou les Ğsoirées / Ğapéritifs organisés pour la promotion de la monnaie.

Les personnes enregistrées sur Gnie.fr peuvent consulter librement la liste des événements passés et futurs qui ont un rapport avec la monnaie libre Ğ1.




En résumé ...

La différence majeure entre la monnaie libre Ğ1 et toutes les autres monnaies ou crypto-monnaies est son mode de création monétaire par Dividende Universel, (petite rente quotidienne versée automatiquement sur le compte de chaque membre et du même montant pour chacun), basé sur la simple existence de l'être humain, qui est le fondement de l'économie, et dont la durée de vie est limitée.




Pour faciliter les paiements ...

Il est maintenant possible d'effectuer un paiement en Ğ1 à partir de n'importe quel smartphone juste en envoyant un SMS :    suivez le guide    c'est d'une facilité déconcertante, encore en phase de test à ce jour.

Dans la version béta, il n'existe aucune sécurité par mot de passe ou autre, en cas d'utilisation abusive du téléphone, pour protéger le contenu du compte associé (qu'il est conseillé d'approvisionner par des sommes en rapport avec celles prévues de dépenser).




Conseil pour les 'nouveaux'

La monnaie libre Ğ1 a manifestement été créee par des développeurs bénévoles *** de logiciels libres (ces développeurs, géographiquement dispersés, n'ont pas forcément la réaction nécessaire pour intervenir rapidement sur les petits bugs ou sur les améliorations proposées par les utilisateurs).

C'est à la fois un gage de sérieux mais aussi un sacré handicap pour ceux qui n'évoluent pas dans ce milieu de geek informatique et qui peuvent être déroutés lors de l'utilisation des applications fournies.

Au départ il ne faut surtout pas se laisser 'embrouiller' avec des explications techniques rébarbatives et pas toujours bien expliquées, il faut se concentrer sur l'essentiel : L'ouverture et le fonctionnement d'un compte portefeuille simple.

Puis — ensuite — il faut pratiquer : vendre, acheter, rencontrer, réfléchir, se renseigner ...

Dominique LONZI.



*** Un bénévole est une personne qui travaille librement pour une cause commune sans percevoir aucune rémunération sous quelque forme que ce soit (salaire, partage de dons, avantages en nature ...)



   









Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la monnaie libre Ğ1 et sur la théorie relative de la monnaie :

Licence Ğ1
Duniter
Forum
Jeu GÉOCONOMICUS
Théorie relative de la monnaie [pdf]
Expérience Ginance
La BLOCKCHAIN
Supports de conférences AXION TEAM

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Les monnaies libres : ni libres, ni monnaies [tout public]
Critique constructive de la théorie relative de la monnaie [tout public]
Théorie de l'économie à équilibre dynamique [public avisé]



Site SILKAJ :

Silkaj fait partie du projet Duniter qui vise à créer une monnaie qui considère chaque membre de la communauté monétaire comme un égal.
Dans le cadre de la théorie relative de la monnaie, tous les membres de la communauté émettent le même montant.
Cette égalité monétaire est assurée par un revenu de base ou un dividende universel (UD) émis par des membres certifiés.
C’est par le biais du mécanisme Web de confiance que les personnes sont en mesure de se certifier mutuellement et donc de créer le DU.
En ce qui concerne la méthodologie, le projet Duniter a choisi une crypto-monnaie comme base de son concept.
À cet égard, Duniter utilise des technologies telles que la cryptographie, la blockchain et la preuve de travail.
Le DU se développe en fonction de la masse monétaire en circulation et du nombre de membres certifiés afin de maintenir la symétrie spatiale et temporelle.
La première monnaie gratuite, appelée Ğ1, a été lancée pour la première fois en 2017, parallèlement au réseau Ğ1-Test à des fins de test.

Sources Site SILKAJ



Site SAKIA :

Duniter est une implémentation d'un revenu de base via des crypto-monnaies. Nous appelons les fonds émis par les réseaux Duniter, les fonds gratuits . Ils respectent les quatre libertés économiques définies dans la théorie relative de la monnaie :
► Liberté de modification démocratique
► Liberté d'accès aux ressources
► Liberté de production de valeur
► Liberté d'échange "dans la monnaie"

Communauté
Participez à la communauté en signant des personnes en qui vous avez confiance.
Vous pouvez visualiser le Web de confiance et parcourir les identités connues du réseau. À tout moment, vous pouvez demander à quitter ou à rejoindre une nouvelle communauté. Du coup, la technologie de la toile de confiance n’a jamais été aussi simple!

Les dividendes
Émettez votre argent simplement en étant un individu unique et vivant. À une fréquence définie en fonction des règles de la communauté, chaque membre de la communauté peut créer ses dividendes. Avec Sakia, vous pouvez voir les dividendes que vous avez créés et les dépenser!
Vous avez le droit de créer de l'argent, équitablement avec tous les autres.

Transactions
Envoyez et recevez des paiements de personnes. Partagez simplement votre clé publique et tout le monde peut vous payer de l’argent qu’il vous doit. Ils peuvent même vous trouver dans le réseau de confiance ou dans les identités du réseau s’ils ont votre nom mais pas votre pubkey et vous envoient de l’argent!

Référentiels
Sakia met en œuvre de nombreuses façons de voir l'argent. Vous pouvez l'afficher relativement aux dividendes pour voir une valeur constante. Vous pouvez voir comme une quantité d'argent. Mais il existe de nombreuses façons de le voir, comme dans un référentiel de crédit mutuel et plus encore!

Sources Site SAKIA



Pour les plus investis :

Installer un noeud Duniter


   









Quelques dates importantes à méditer

''Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau''
Philosophe Grec Anaxagore


Le revenu universel

Ce n'est pas une chose nouvelle, beaucoup de gens ont développé le concept de revenu universel :

Thomas More, aborde le sujet dans son ouvrage Utopia (1516),
► son contemporain Jean Louis Vivès dont la réflexion inspira les Poor Laws «Lois sur les indigents» (1601),
► l'Américain Thomas Paine, instigateur du salaire minimum de vie (SMIV),
► l'Anglais Thomas Spence, qui mêla les réflexions de Paine à celles du socialiste utopique Charles Fourier.

Dans son livre Agrarian Justice (1796), Paine évoqua l'idée d'une dotation inconditionnelle pour toute personne (homme ou femme) accédant à l'âge adulte et d'une pension de retraite inconditionnelle à partir de 50 ans.

Il s'inspirait alors des expériences amérindiennes en matière de partage et d'attribution des terres.
Selon lui : «les hommes n'ont pas créé la Terre. C'est la valeur des améliorations uniquement, et non la Terre elle-même, qui doit être la propriété individuelle».

Sources Wikipédia


Les crypto-monnaies

Rien de nouveau de ce coté là non plus :

Une cryptomonnaie, dite aussi cryptoactif, cryptodevise, monnaie cryptographique ou encore cybermonnaie, est une monnaie émise de pair à pair, sans nécessité de banque centrale, utilisable au moyen d'un réseau informatique décentralisé.
Elle utilise les principes de la cryptographie et associe l'utilisateur aux processus d'émission et de règlement des transactions

Le concept de cryptomonnaie est un concept qui existait déjà bien avant la création du Bitcoin.
L’entreprise, DigiCash Inc fondée en 1989 par David Chaum, le fut dans le but de créer la première monnaie virtuelle utilisée dans le monde entier.
DigiCash était une entreprise de monnaie virtuelle.
Elle a créé un protocole de paiement anonyme basé sur la cryptographie.

En 1998, Wei Dai a publié une description de «b-money», un système électronique de trésorerie anonyme.
Peu après, Nick Szabo a créé le «Bit Gold» qui demandait aux utilisateurs de compléter une fonction de preuve de travail dont les solutions étaient chiffrées, mises ensemble et publiées.
Le Bitcoin, créé en 2009 par un développeur (ou un groupe de développeurs) utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

Fin 2019 on dénombre prés de 2 400 cryptomonnaies sur le site coinmarketcap.

Sources Wikipédia


La chaîne de blocs [block-chain]

La première étude sur les chaînes de blocs cryptographiquement sécurisées a été décrite en 1991 par Stuart Haber et Scott Stornetta.
En 1992, Bayer, Haber et Stornetta ont incorporé le concept d'arbre de Merkle au système

Une (ou un) blockchain, ou chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle.
Techniquement, il s'agit d'une base de données distribuée dont les informations envoyées par les utilisateurs et les liens internes à la base sont vérifiés et groupés à intervalles de temps réguliers en blocs, formant ainsi une chaîne.

Satoshi Nakamoto, l'inventeur du bitcoin, a été le premier à appliquer une chaîne de blocs décentralisée.
Les block-chain utilisent souvent la preuve de travail.

Sources Wikipédia


La monnaie libre Ğ1

La crypto-monnaie 'monnaie libre Ğ1' est en service depuis 2017 reprenant le principe du revenu universel, fonctionnant grâce à une blockchain.